« Il(s) en elle »

Paroles en musicalité
Fil du temps passé

Tout public adulte

100 spectateurs maximum

Durée : imprécise mais certaine...

 

 

spectacle de paroles «  Cousues  main » qui laisse les émotions à vif.

 

La parole prend le temps de se dire dans ses douceurs, ses petites douleurs, ses amoures incertaines, ses doutes d’un Dieu  présent, ses craintes d’un temps qui s’égare, d’un monde qui fait l’enfant.

 

Le trop plein des souvenirs, des rencontres, des désirs, des plaisirs qu’elle aurait voulu vrais, la femme nous les crache au visage comme noyau de cerise en été. Un fil du temps dans le désordre de sa mémoire cabossée où le rire s’accroche sur le fil tendu du linge qu’elle doit rentrer avant qu’il ne pleuve. Et puis, elle chante, elle danse et s’offre à vos yeux impuissants puisqu’elle n’a rien perdu de sa sensuelle nature. Et, s’il lui prenait l’envie de lire devant vous, elle irait jusqu’au bout dans l’accompagnement discret.

 

 

 

« Sais-tu ?   Les paroles se posent comme les pucerons  sur les feuilles d’Erables »

(        )Elle ratissait son automne ce matin là  Le linge à étendre gisait dans la panière  La mouche baillait son impatience  Le jour se faisait petit par paresse  Quand sa bouche de pêche fanée s’est entrouverte pour respirer, les douleurs de l’enfantement l’ont prise sans prévenir.  Elle accouche les mots, seule, visage offert au vent.  La voilà qui crie,  elle entend son rire,  elle s’éclabousse aux souvenirs.  La femme

(…)  Elle disait : mon ventre voulait pondre, il était au front

Elle disait : il avait une tête de lard,  il est mort comme un cochon  

Elle disait : les terres de mon ventre étaient en jachère, »

 

 

 accueil/presentation/association/secretariat/contact